Comment créer un brief créatif ?

Vous souhaitez communiquer sur votre marque ?
Votre nouveau service ? Vous avez une idée de projet en tête, mais vous ne savez pas forcément comment l’expliquer ?
Vous voulez collaborer avec un graphiste pour réaliser votre projet ? N’oubliez pas de transmettre un brief créatif à votre demande de projet.

Un brief créatif ? Ok mais pourquoi ?

Imaginons que vous ayez besoin d’un site web, très bien.
Mais comment évaluer vos besoins et le budget avec seulement cette information ?
Il faut beaucoup plus d’indications pour cerner vos besoins et vos attentes.
Maintenant, imaginons que vous ayez besoin d’un site responsif pour votre site d’environ 6 pages, avec possibilité d’achat en ligne de votre nouvelle collection de vêtements. Vous en avez besoin pour dans 3 mois et vous n’avez pas non plus de logotype.
Bien qu’encore incomplet, c’est déjà plus clair et plus facile à appréhender non ?

Les avantages du brief créatif

Le brief créatif fait office de feuille de route regroupant toutes les informations primordiales à savoir sur votre activité. Ainsi, le graphiste a toutes les informations nécessaire à la bonne compréhension de votre projet et en suivant ce brief créatif, il connaîtra vos attentes, vos envies, votre cible, le ton du projet pour vous proposer les solutions les plus adaptées à votre projet.

Comment bien le rédiger ce brief créatif ?

Il faut essayer d’être le plus précis possible et éviter d’oublier des aspects importants qui seraient un manque pour le graphiste, n’hésitez pas à y incorporer des images de votre activité, locaux, personnels pour connaître également votre environnement.

Posez-vous les bonnes questions

“Quelle est ma marque ? Ai-je déjà une identité ? Qu’est-ce que je vends ?”
Cette question est primordiale, elle permet de mieux vous connaître, de faire le point sur vous-même, sur votre entreprise/structure afin de mieux appréhender vos attentes et vos besoins. N’hésitez pas ici à incorporer votre logotype ou d’autres photos.

“Qui sont mes concurrents ? Quel est mon secteur d’activité ? Quelle est ma cible ?”

Se connaître c’est bien, mais connaissez-vous vos concurrents ? Que proposent-ils ?
Il faut ici se positionner, en quoi vous vous différenciez ? Quelle est leur image de marque ? Sur quoi communiquent-ils ? Également, pensez à votre cible ? Qui sont-ils ? Quelle tranche d’âge ? Avoir déjà défini les cibles permettra d’affiner un style graphique par des choix colorés ou typographiques définis, afin de cibler au mieux.

“Quelles sont mes attentes ? Comment communiquer ?”

Vous avez besoin de faire ou refaire votre image de marque ? De concevoir votre site internet ?
De promouvoir votre événement par le biais d’affiches ? Chaque support a une influence sur sa cible, définie en fonction des usages, de l’âge et des catégories socio-professionnelles.

“Que doit m’apporter le graphiste ?”

Avoir déjà la volonté de faire appel à un graphiste est une très bonne chose, maintenant, qu’est-ce que vous voulez qu’il vous apporte ? Une sensibilité graphique ? Un style particulier ?
Des idéologies et une vision du graphisme particulière ? Vous faites appel à un graphiste pour ses connaissances, faites lui confiance.

“Suis-je déjà connu dans mon activité ou est-ce que je débute ?”

Avez-vous une notoriété ? Des clients prestigieux ? Quelle est votre présence ?
Transmettre cette information est nécessaire dans une bonne compréhension de votre identité, et permettra aussi de restreindre les choix graphiques en fonction de votre positionnement.

“Quel message dois-je faire passer ?”

Quel est le ton à donner au message ? Avez-vous déjà des idées ? Ou du moins des références ? Cela permettra au graphiste de voir s’il y a des styles particuliers que vous aimez, pour pouvoir en discuter et si vos choix paraissent cohérents, d’aller dans votre sens, ou alors vous réorienter.
Ils permettent d’avoir un premier échange sur ce vous vous voulez, et où vous voulez aller.
Une collaboration entre graphiste et vous est une question d’échange et de confiance. Le graphiste a un avis extérieur à votre projet, il saura prendre le recul nécessaire pour vous conseiller afin que votre message ait le maximum d’impact.

Vous l’avez compris, bien rédiger son brief créatif permet de mieux vous connaître, mais cela permet également au graphiste d’appréhender votre projet avec les informations nécessaires pour créer sans s’égarer : vous ne pouvez pas demandez à un graphiste de créer à partir d’une feuille blanche, sinon vous prenez le risque que cela ressemble au graphiste, et non à vous. Mettez des limites dans ce que vous souhaitez, tout en n’excluant pas la créativité et la surprise que le graphiste trouverait judicieux pour vous démarquer.

— Issu depuis le blog de Quentin Degrange 

— Crédit photo : Alejandro Escamilla 

Écrit par AgenceNeon · · Non classé
SuivantFreelances, faites venir les prospects à vous et fidélisez-les.

0 Comments