Interview — Sandy Champion, médaille d’or, WorldSkills France 2017 à Bordeaux

· Non classé

Un nom prédestiné à la victoire : Sandy Champion remporte les WorldSkills France 2017 à Bordeaux !

Suite à notre article concernant les Olympiades des Métiers 2017, qui se déroulaient à Bordeaux, nous avons souhaité poser quelques questions à chaud à Sandy Champion, la grande gagnante de cette année.

Étant étudiante, comment t’es-tu préparée à la compétition ?

Je suis étudiante en alternance en Bachelor Design graphique au Parcours Etic à Blois, toute la difficulté était de coordonner les cours ou l’entreprise la journée, les projets d’école le soir et l’entraînement du concours national. Je m’entraînais le matin, dès que je me levais, le midi quand je rentrais chez moi pour manger et le soir juste après mes projets d’école. C’était beaucoup de travail, beaucoup de préparation et de stratégie liée à la compétition. J’ai aussi été aidée par un enseignant de mon école (Stéphane Goiffon) pour tout l’aspect technique.

En effet, réussir à lier les 3 activités devait être un challenge ! Quels étaient tes atouts pendant les épreuves ? Rapidité ? Concentration ? Ta créativité ? Une bonne technique ?

Je pense que mes atouts étaient surtout la rapidité et la créativité. Ayant déjà fait les Finales nationales à Strasbourg il y a deux ans, j’étais aussi mieux préparée niveau mental et je ne me suis pas laissée déconcentrée par la foule.

Worldskills France

Quelles étaient les difficultés et les erreurs des épreuves ?

Les épreuves sont truffées de pièges à éviter ! Il fallait les voir et les contrées. Mais la difficulté principale était le timing très serré que nous avions.

Parle nous des épreuves, quelles étaient les thématiques ?

Les épreuves se sont déroulées sur 3 jours avec une épreuve par jour. Le premier jour, c’est l’épreuve d’identité, il fallait créer le logo d’une association liée à Worldskills, un dépliant et un roll-up en 6 heures. Le deuxième jour était l’épreuve du packaging, on devait réaliser le logo d’une marque d’épice orientale, 3 étiquettes de flacons d’épices et le packaging du coffret de ces 3 épices en 6 heures. Enfin, le dernier jour, c’est le jour de l’édition, on devait réaliser le logo d’un restaurant ainsi que son menu en 4 heures.

Avec du recul, sais-tu si tu as fais des erreurs ?

Bien sûr, personne n’est parfait et avec la pression du concours, on oublie des choses que l’on n’oublierait jamais si nous étions dans d’autres conditions.

Et à l’annonce de ta victoire ? Quel était ton sentiment ?

Incompréhension, fierté quand mon nom a été cité. Être Championne de France, c’est l’accomplissement de beaucoup d’heures de travail, d’acharnement, on oublie tous les moments difficiles que l’on a été amené à traverser.

Est-ce que tu étais accompagnée durant la compétition ? Comment ta famille a-elle vécu le concours ?

Oui, j’étais accompagné de mon frère et de mon copain, mais aussi d’une de mes tantes et son mari. Mes parents me suivaient à distance, ils faisaient un voyage à l’étranger. Ma famille est fière de moi, tous étaient très impressionnés de voir tous ces jeunes travailler avec rigueur leur métier, dans la rapidité, dans la difficulté physique que demandent parfois les épreuves. De voir autant de jeunes passionnés par leur travail et ne rien lâcher durant 3 jours alors que les épreuves sont complexes.

Tu as aussi participé à la précédente édition des WorldSkills 2015. Qu’est-ce qui t’a servi de cette première compétition pour ta victoire de cette année ?

J’ai participé au Worldskills 2015 il y a deux ans et entre-temps, j’ai beaucoup mûri. Je me suis améliorée professionnellement, dans les techniques et la créativité. D’un côté, je savais également ce qui était demandé pour le concours, où gagner des points, où ne pas en perdre. J’ai eu aussi beaucoup plus de facilité à me mettre dans ma bulle et à faire abstraction du public qui passe à côté de nous.

En tout cas, toutes nos félicitations ! Et maintenant, quelle est la suite de l’aventure ? Abu Dhabi 2017 ?

Abu Dhabi, oui, je l’espère, c’est mon objectif désormais. Mais pas seulement pour y aller, mais revenir avec une seule et unique médaille, l’or.

Worldskills France

En tant qu’agence de communication graphique, nous ne pouvions passer à côté de cet événement, et de cette belle victoire. Les Arts Graphiques et la communication ont encore de beaux jours devant eux.

 

— Crédit photo : Philippe HELION

Écrit par AgenceNeon · · Non classé
SuivantWorldskills France 2017 / Arts Graphiques et Pré-Presse

1 Comment

  1. Alain GRATTARD Répondre

    Bravo encore ma Sandy !! une famille de « Champion » bisousssssssss <3